Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Tariq Ashraf
  • Quelques bons mots, un peu d'humour (Anglais), beaucoup de Business (Une deuxième religion), des TMT... somme toute, le regard d'un simple Citoyen (Au sens de la Grèce antique) sur notre société.

         logo about-me

View Tariq Ashraf's profile on LinkedIn


Follow TariqAshraf on Twitter

Pages

5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 10:13

Le roi Pyrrhus Ier d'Épire, défit les Romains pendant la guerre de Pyrrhus en Italie à la bataille d'Héraclée en -280 et à celle d'Ausculum en -279. Son armée souffrit de pertes irremplaçables.


Après cette bataille, Plutarque relate dans un rapport de Denys d'Halicarnasse:

"Les armées se séparèrent; et, on raconte, que Pyrrhus répondit à un qui célébrait sa victoire qu'Encore une victoire comme celle là et qu'il serait complètement défait".


Il avait perdu une grande partie des forces qu'il avait amenées, et presque tous ses amis et principaux commandants; il n'avait aucun moyen d'avoir de nouvelles recrues (...). De l'autre côté, comme une fontaine s'écoulant continuellement de la ville, le camp romain se remplissait rapidement et abondamment d'hommes frais, pas du tout abattus par la défaite, mais gagnant dans leur colère une nouvelle force et résolution pour continuer la guerre."


Donc si à chaque victoire de Pyrrhus les Romains perdaient plus d'hommes que lui, ils pouvaient facilement recruter de nouveaux soldats, et leurs pertes affectaient beaucoup moins leur effort de guerre que celui de Pyrrhus.

Depuis, une Victoire à la Pyrrhus est une victoire avec un coût dévastateur pour le vainqueur.

 


Hier dimanche, Microsoft (que je tiens comme beaucoup d'autres comme l'Empire du Mal, the 'Evil Empire') a retiré son offre sur Yahoo!, offre améliorée à $34 par action (relevée de $3 depuis sa première offre.) pour un montant total de $47,5 milliards de dollars.

 

Yahoo! a campé sur ses positions à $37 par action. Une victoire donc, au bout de 3 mois de bataille.

 

L'envahisseur est repoussé, Jerry Yang l'a bouté en dehors de son territoire. Une Victoire qui n'est qu'une victoire à la Pyrrhus.

 

Je ne connais pas les échecs. Je joue aux Dames (!) tout au plus. Mais j'ai quelques prétentions en termes de Stratégie. J'avais annoncé il y quelques mois à ceux qui voulaient l'entendre (nommément ma voisine de 80 ans qui est -la pauvre- à moitié sourde) que le coup initial de Microsoft était un coup de maitre.

 

Un coup qui n'avait qu'une seule conséquence.

 

Echec et Mat. Checkmate: Yahoo! était déjà mort après ce coup. C'était écrit.

 

 

En retirant son offre pour Yahoo!, Microsoft a démontré qu'il restait le Prince Machiavel de la Technologie.

 

Pourquoi me direz-vous? Elémentaire:

 

-    Yahoo! n'a aucun vrai prétendant (AOL? Google? Soyons sérieux) et ses options en tant que société indépendante sont plus que limitées.

-         En se tournant vers Google, Yahoo! a montré son jeu et a clamé haut et fort que la société Yahoo! n'a aucune confiance en son propre moteur de recherche et sa propre plateforme de publicité online, et donc de fait admet sa défaite tactique (stratégique) sur le terrain -prometteur- des e-publicités.

-         Le cours de l'action va tomber (Je prédis une baisse à deux chiffres ce jour, à l'ouverture de Wall Street)

-      L'année dernière, selon une rumeur récurrente, Microsoft aurait fait une offre pour Yahoo! à $41 par action. Yang & Co auraient dit 'Non'. De même pour une offre à $31. Puis à $33. Si le cours tombe à environ $21, les actionnaires ne vont pas être très très contents. Je sens l'odeur du sang…il n'y a pas d'amis à Wall Street quand il s'agit de business.

-         Il va y avoir moult procès de la part des actionnaires. Pourquoi? Parce que les dirigeants n'ont pas agi pour dans l'intérêt social (de la société). Or la société appartient à ses actionnaires (C'est une profonde conviction: ceux-ci prennent le plus gros risque et ce en la finançant)

-      L'ambiance au sein de cette société doit être excellente… combien de temps avant un nouvel exode des meilleurs talents?

-         Dans les 12 à 24 prochains mois, après que Yahoo! ait bien bu la tasse, Microsoft fera une nouvelle offre, inférieure d'au moins $10 à sa meilleure offre; et Yahoo! acceptera.

 

Jerry Yang et David Filo ont crée Yahoo! à l'université Stanford, en janvier 1994, puis l'entreprise elle-même a été fondée en mars 1995.

Le 12 avril 1996, Yahoo! est coté en bourse avec une mise sur le marché de 2,6 millions d'actions à $13 l'unité, soit un total de $33,8 millions.

 

Jerry Yang a, depuis 12 ans, plusieurs fois loué le marché: des investisseurs (Business Angels, Venture Capital…) ont  cru à Yahoo! et son IPO (Initial Public Offering: Introduction en bourse), et ils ont accompagné la croissance de la société.

 

Mais en refusant les différentes offres de l'Empire du Mal, Jerry & David, ont tourné le dos à ce qu'ils ont porté aux nues, c'est à dire le marché et leurs investisseurs: les actionnaires.

 

Les mots du PDG de MicrosoftSteve Ballmer, vont hanter Yahoo! pendant quelque temps:

 

“I still believe even today that our offer remains the only alternative put forward that provides your stockholders full and fair value for their shares …By failing to reach an agreement with us, you and your stockholders have left significant value on the table. But clearly a deal is not to be.”

 

 

Checkmate they say: The Market giveth and the Market taketh away.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tariq Ashraf - dans Internet
commenter cet article

commentaires