Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Tariq Ashraf
  • Quelques bons mots, un peu d'humour (Anglais), beaucoup de Business (Une deuxième religion), des TMT... somme toute, le regard d'un simple Citoyen (Au sens de la Grèce antique) sur notre société.

         logo about-me

View Tariq Ashraf's profile on LinkedIn


Follow TariqAshraf on Twitter

Pages

7 septembre 2009 1 07 /09 /septembre /2009 22:03

Yahoo! revient désormais à son principe originel (Yet Another Hierarchical Officious Oracle): attirer une audience qui s'appuie sur le portail Yahoo! non pas comme un annuaire fut-il de grand qualité, mais comme un tableau de bord d'information (Dashboard) en général et du contenu made in Yahoo! en particulier… du contenu mâtiné de networking social afin d'en augmenter la valeur perçue par l'utilisateur.

 

Yahoo! a racheté cet été Xoopit pour 20 millions de dollars, une start-up qui permet d'intégrer des outils de type media social dans les services webmail comme Yahoo! Mail et Gmail.

Xoopit est une application qui permet de visualiser facilement les photos, vidéos et autres fichiers média reçus en pièce jointe  et enterrés dans votre boite mail (Comme l'est Xobni pour le client Outlook)

Le but premier de cette start-up était de transformer la boite de réception email (Inbox) en réseau social personnel à part entière et ce en organisant les emails contenant des fichiers media, tout en s'appuyant de manière éhontée sur le répertoire de vos contacts…

Le produit est, pour l'avoir testé en début d'année, de grande qualité, et cette acquisition est en droite ligne avec une (nouvelle) stratégie centrée sur l'une des forces de Yahoo!: le contenu en général et le mail en particulier.

En utilisant Xoopit, Yahoo! va pouvoir utiliser le contenu… VOTRE contenu, afin de proposer une publicité mieux ciblée et (Hyper?) contextualisée car reliée à votre réseau personnel.

Conversation is the new Black. Content is just something to talk about…

Ceci est d'autant plus méritoire que les géants du webmail que sont Google, Microsoft et AOL se tournent les pouces: même si les publicités intégrées à Gmail et Google Labs for Gmail sont basées sur des mots clés et qu'il existe quelques addons…tout cela n'a rien de social, or c'est bien là que se trouve le gisement de création de valeur

Notre ami Yahoo! après moult errements dans les réseaux sociaux (Mash entre autres)  pourrait donc enfin réussir là où les autres n'ont non pas échoué, mais rien tenté…

Numéros de téléphone mobile, emplacements, identité IM, dates d'anniversaires, poste, et bien sûr adresses mail…la boite de réception mail et le répertoire mobile (Phonebook ou mobile address book) sont par nature même des environnements sociaux.

Yahoo! ne fait que mettre en application (!) ce constat en essayant de monétiser ces deux environnements à travers leurs éléments constitutifs.

Yahoo! pourra avec cette acquisition s'appuyer sur une équipe talentueuse (Issue du secteur Internet) afin d'épauler le Directeur Général Carol Bartz (Qui n'est pas du sérail), qui a constaté qu'une grande partie des forces vives de la firme a quitté le navire sous l'ère Yang: Bijan Marashi, un ancien d'Inktomi, pourrait d'ailleurs rejoindre (Au sens premier du terme) Yahoo!, la firme ayant racheté Inktomi en 2002.

Un coup qui pourrait donc s'avérer être un coup de maitre: Yahoo! met la main sur un produit de qualité, une équipe dirigeante de haut vol afin, d' (enfin!) utiliser la domination de la firme de Sunnyvale dans l'email et le contenu et ce, au service d'une stratégie tout court dans un premier temps, orientée contenu dans un deuxième…

'We are not picking anything up, we are not in the same league'

"It is no different than any software company competing against Microsoft…Just because we are on the Internet does not mean that we are a search company. We are much broader than a search company.”

Enfin… Carol Bartz ne connait peut être pas le secteur mais connait…son métier: la firme revient à son cœur de…métier et veut pousser son avantage concurrentiel… c'est bien dans ce cadre que Yahoo! et Microsoft ont conclu un deal sur la recherche Internet: Yahoo! a lâché son moteur de recherche pour Bing… afin de se recentrer sur que la firme a toujours su (bien) faire.

Selon cet accord, les recherches internet sur Yahoo! garderaient la marque de la société avec mention de Bing ('Powered by Bing')

Le plus intéressant est que les deux sociétés vont se partager le revenu généré par les publicités affichées par le moteur de recherche…de Bing. Yahoo! pourra aussi placer des publicités sur Bing.com, profitant d'un effet de volume et de synergie entre les régies publicitaires 'Search' des deux firmes, et en redevenant un réel concurrent devant l'ogre Google

Recentrage sur son cœur de métier

Entendons nous bien: que ce soit Google, Microsoft ou Yahoo!, le but est pour ces sociétés de vendre de la publicité… toutefois les approches sont par contre très différentes: Google et Microsoft misant sur le trafic, Yahoo! misant sur l'audience.

La différence me demanderez-vous?

Elle est de taille: l'Audience est l'attention (Au sens d'intérêt) qui est portée à quelque chose par un public donné… celle-ci se caractérise dans notre exemple par le temps passé par un internaute sur le site (Session Time) la récurrence, et la fréquence des visites (Repeat visitors)

Le Trafic, lui constitue le nombre de visites d’un site web sur une période donnée: la mesure étant dans ce cas là les visiteurs uniques du site (Unique Visitors)

Google et Microsoft ont eux, une approche centrée sur des applications ou packages software, applications plus ou moins liées à leur moteur de recherche, ce qui leur permet de (re)diriger le trafic vers le Search.

Yahoo! fait le pari que la valeur et son hypothétique monétisation réside dans l'audience, qui résulte elle de la qualité de son contenu… et se (re) focalise en conséquence sur sa capacité à:

1 -     Faire venir les internautes sur ses pages web

2 -     Augmenter le temps passé par les internautes à consulter ces dernières ('What are you looking for')

Pour chiffrer la chose:

-          Yahoo! News est LE site d'information dans le monde (50 millions de repeat visitors  rien qu'aux Etats-Unis devant le New York Times)

-          De même pour Yahoo! Sports qui est devant ESPN (Respectivement 25 et 21 millions)

-          Yahoo! Finance attire 20 millions contre 14 millions pour AOL Money

-          Pour finir Yahoo! Mail détruit la concurrence avec les deux tiers des repeat visitors dans le monde soit 103 millions (pour 250 millions de comptes mail), contre 48 pour Hotmail, 38 pour AOL et 36 millions pour Gmail

 

Back to Basics

C'est la raison pour laquelle la firme a lancé sa nouvelle Homepage en la rendant plus claire mais surtout en y ajoutant des Widgets ou Favourites permettant de consulter des sites en restant sur la page Yahoo! (La même philosophie que Bing d'ailleursmais poussée plus loin), voire même d'y interagir par le biais de ces mêmes outils (Le site propose des Widgets Twitter, Facebook, MySpace, Yahoo! Messenger, Live Messenger…)

De même la nouvelle version de Yahoo! Mail intègrera d'ici la fin du mois plusieurs applications intégrées à votre inbox:

-          Xoopit qui permet donc voir et partager les photos de votre boîte de réception

-          PicNic qui donne la possibilité de retoucher vos photos juste avant de les envoyer par mail

-          Share it qui permet de partager des fichiers lourds et ce jusqu’à 100 Mo

-          Flickr avec qui il est possible des photos Flickr avec vos amis et votre famille

-          Automatic Organizer,  un assistant personnel qui classe les mails (comme les règles de tri dans le client Outlook)

-          Paypal  qui permettra d'envoyer de l’argent à vos contacts de votre boite email.

Pour couronner le tout, la firme crée un véritable Stack Web/mobile en synchronisant la homepage web personnalisée par l'internaute avec la homepage mobile.

En privilégiant l'audience Carol Bartz redécouvre l'ADN même de Yahoo! (Le contenu) qu'elle "contextualise" via le networking social, et laisse Google se concentrer sur le trafic résultant de son cœur de métier: la recherche internet (Seule activité de la firme qui soit couronnée de succès…)

En fin de compte, ce que nous dit le nouveau CEO de Yahoo!, c'est que contrairement à l'adage, ce n'est pas le voyage qui compte, mais bien la destination.

Espérons juste que cette dernière ne soit pas la même que celle d'AOL

 

@TariqAshraf

Partager cet article

Repost 0
Published by Tariq Ashraf - dans Internet
commenter cet article

commentaires