Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Profil

  • Tariq Ashraf
  • Quelques bons mots, un peu d'humour (Anglais), beaucoup de Business (Une deuxième religion), des TMT... somme toute, le regard d'un simple Citoyen (Au sens de la Grèce antique) sur notre société.

         logo about-me

View Tariq Ashraf's profile on LinkedIn


Follow TariqAshraf on Twitter

Pages

2 novembre 2009 1 02 /11 /novembre /2009 22:00

Régulièrement un drame se joue dans nos foyers, un drame récurrent, incarnant le désespoir absolu, une véritable entreprise du Malin, et pourtant rien n'est fait pour éviter cette situation, ce drame arrive encore et encore…"rien à la télé".

Rien à voir à la télévision: que faire à part envisager le suicide? Sortir et découvrir le monde? Restons sérieux et réaliste… il y a bien sur la solution qui consiste à invoquer les esprits en dessinant un pentacle sur le sol ou à danser avec les loups…il reste l'alternative d'essayer de maitriser ses émotions tout d'abord, et tous ces programmes ensuite…avec l'utilisation d'un Guide TV: un Guide TV numérique et Interactif qui pourra nous guider dans l'apprentissage de…la Force.

My ally is the Force, and a powerful ally it is.

Bientôt on ne regardera plus jamais la télé comme avant: la télévision de ma jeunesse (Un menu de cantine fixe et limité en choix) est passée à une carte d'un restaurant tendance et semi étoilé (Riche et variée).

Le consommateur a donc un plus grand choix. La révolution technologique en cours a permis la multiplication des écrans, écrans qui ont envahi nos foyers comme nos poches ce qui induit un accès aux contenus totalement personnel.

Plus besoin de se mettre d'accord en famille sur une chaîne, ni de se caler sur les grandes messes du Dimanche (Film), du Mardi (Film) et du Jeudi (Le Policier!)…chacun peut consommer ce qui lui plaît et ce en tout lieu (Dans le métro…comme dans son salon) et au moment de son choix (En direct comme en décalé).

Un vaste choix en termes de contenu et de modalités de visionnage s'ouvre à nous… une vraie liberté … la démocratie du contenu!

Dès lors le fameux zapping de chaine à chaine est encore Roi, (Véritable appel au meurtre pour celui qui subit le joug du détenteur de la télécommande-Excalibur), avec une variante: la grille ou mosaïque de chaines, afin de voir (Ou de ne pas voir?) ce qu'il se passe à la TV.

 

Mais essayez de trouver quelque chose à regarder avec 500 chaines de TV, ou pire de naviguer parmi les millions d'options des chaines de télévision (Internet, câble, satellite, TNT): la liberté de choix en la matière est louable… jusqu'a ce qu'il y ait trop de choix.

On ne regardera bientôt plus jamais la télé comme avant. Mais la regardera t-on vraiment? Cette profusion ne devient-elle pas contre-productive en ce sens qu'il devient compliqué de la regarder et de choisir?

Ma conviction est que le passage -toujours en cours- d'une télévision "linéaire" à un nouveau monde de télévision haut-débit à la demande, va nécessiter un outil afin de maitriser cette nouvelle puissance, une nouvelle interface, plus élégante et pertinente afin de naviguer dans cet océan d'options… et préserver l'attrait de ce beau meuble heu.. medium qu'est la télévision.

Trop de choix, tue le choix

Il y a quelque temps, j'ai eu l'occasion de discuter avec un VP Marketing d'une société fournissant des solutions de Guide Media TV: dès les premières secondes de notre entrevue il m'a affirmé que si un utilisateur de son produit arrivait à se dire qu'il n'y a rien à voir à la télévision, son entreprise, mais aussi le medium TV au sens large avait échoué. (Et ce assez rapidement: la durée moyenne  de recherche/zapping est de moins de 3 minutes 'seul' et de moins de 5 minutes via un logiciel guide de programme tel celui de Rovi ou de Gemstar)

Son postulat est que parmi les plusieurs centaines de chaines TV, contenu Internet et autres services premium il y a quelque chose qui est susceptible d'intéresser le "téléspectateur".

La clé résidant dans le fait même de trouver ce qui est susceptible d'intéresser ce téléspectateur….

En effet: s'il y a quelques années, la grille ou le guide des programmes papier étaient fort efficaces et constituaient la panacée… pour (Re)trouver le programme de son choix, les limites intrinsèques de ces derniers sont aujourd'hui atteintes: une grille TV classique ne possède que deux dimensions ('Il y a deux choses' ou le Plan en deux parties: posture Imparable!):

1 -     Les chaines

2 -     Une échelle de temps

Ces dimensions ne servent plus à grand-chose avec la pléthore d'options de VoD, et de chaines: les possibilités deviennent alors trop difficiles à gérer.

On peut finalement considérer que le public ne veut pas vraiment de cet univers en constante expansion, ce qu'il recherche c'est une vision limitée de cet univers… (Belle vision de la Démocratie n'est-ce pas?!)

C'est bien cette vision 'limitée' que doivent permettre les Interfaces/Guides TV: un guide qui me permettra de trouver un contenu qui m'intéresse ou de me le proposer spontanément.

Ce dernier s'appuierait sur une combinaison de Recherche, de Recommandation, ainsi qu'une Vision centrée sur le contenu (!) le tout bien sur mâtiné d'une Interface de qualité.

Perdu de Recherche

Il y a deux types de téléspectateurs, non pas la ménagère de moins de 50 ans et le reste du monde, mais plutôt, les téléspectateurs actifs et ceux …passifs.

Ceux qu'on appelle 'passifs', sont ceux qui ne regardent pas un programme en particulier, ils sont devant leur télévision (Ou alternativement dans une pièce où celle-ci est allumée) et n'ont aucun souci à zapper pour tomber sur un programme susceptible de les intéresser (Certains d'ailleurs n'arrivent pas à consommer la TV d'une autre façon) ou alternativement ne zappent pas, la télévision étant alors utilisée comme une radio améliorée.

Les 'actifs' eux ont une idée précise de ce qu'ils recherchent et sont prêts à faire un effort pour trouver le programme qui leur correspond (Et non pas seulement le premier samedi du mois…)

C'est pour ces derniers que la situation se complique: avec le principe de recherche, il est nécessaire de taper ce que l'on…recherche. Et là c'est le drame: avez-vous déjà envisagé de taper quoi que ce soit sur la télévision (Je ne parle pas de la taper tout court)? Résistance au changement maximale,  comment tuer le concept même de la télé: y ajouter un clavier… physique ou virtuel à l'écran.

Dès lors certaines entreprises se penchent sur des applications reliant (par radio) des terminaux mobiles (Tel l'iPhone) à leur guide TV, ce qui impliquerait:

-          L'utilisation d'un objet familier…déjà usuel.

-          La saisie prédictive (Prétexte à des règlements de compte conjugaux sur le thème de: 'Je te jure mon cœur, je cherchais le programme Thalassa sur l'iPhone et je me suis retrouvé avec Tabatha Cash à l'écran!')

-          La reconnaissance de l'utilisateur par le set top box (Note pour plus tard: Important pour la suite)

Je vous le Recommande: j'ai le même à la maison, ma femme en est très contente!

Si vous avez aimé X, vous aimerez Y, un principe ancré dans le web, et plus particulièrement dans le e-commerce (Amazon notamment), qui est déjà mis en œuvre par TiVo avec son fameux PVR (Personal Video Recorder) qui vous propose rapidement des contenus et vous demande de les noter… ce qui permet d'améliorer et alimenter les recommandations du-dit PVR… allié à l'utilisation d'un terminal mobile, il serait possible  de cibler plus finement les recommandations en fonction de l'utilisateur assis en face de sa télévision.

Dès lors l'aspect social de ces recommandations ne serait pas en reste, des widgets Facebook et Twitter sur la télévision comme ceux de l'IPTV par fibre de Verizon (FiOS), ou même de la Xbox 360 (Utilisée comme set top box au Royaume Uni par BT notamment) et du Media Centre Boxee alimenteraient ces recommandations.

Une nouvelle et troisième dimension s'ajouterait alors à notre grille, une contextualisation qui prendrait la forme d'une recommandation basée sur mes gouts ou ceux de mes amis et de ma famille.

Merci de votre commande: voulez-vous une livraison colissimo, par transporteur express ou en dépôt dans votre mercerie?

Une fois que notre consommateur (de contenu) sait ce qu'il veut savoir, la façon dont il accède lui importe peu, il veut son contenu et vite!

Or notre télévision et son interface d'accès au contenu si évoluée soit elle, est encore limitée par la méthode de distribution du dit contenu: sur la console Xbox 360 par exemple, il existe aux Etats-Unis, un service de visionnage en streaming nommé Netflix, (Disponible sur PC et d'ici la fin de l'année sur PS3) et un autre service de vidéo nommé Xbox Video Marketplace.

Je dois donc aller de manière séquentielle vérifier la disponibilité de mon film préféré sur l'un des deux services puis sur l'autre.

Idéalement mon guide TV devrait me proposer de regarder le film en question (Gattaca) en streaming via Netflix, VoD classique (Payante ou gratuite avec publicité) ou sur la chaine SyFy qui va le diffuser dans 1H… ce qui constitue le type de choix qui m'intéresse véritablement.

Looks to kill for

La grille temporelle est… donc mortelle lorsqu'utilisée seule comme évoquée plus haut, on doit donc l'enrichir… mais aussi l'améliorer… graphiquement avec par exemple une interface de qualité utilisant un filtre suivant des recommandations personnalisées (Comme le propose le guide Liquid de Rovi).

Des bonus de type DVD (Coulisses, reportages, bande-annonces, résumé de type 'Previously on…Lost') permettraient alors de valider les recommandations du guide ou de ses connaissances, ou tout simplement de naviguer et découvrir un programme que l'on pourrait apprécier de regarder.

J'avoue tout ceci constitue le Meilleur des Mondes: une approche non pas parfaite, mais relevant encore de l'utopie; les différents acteurs que sont les chaines TV, détenteurs de droits (Emission, Cinéma, Sports…) et bien sur fabricants de TV et autres set top box, fonctionnent en silos et ne sont pas prêts de travailler main dans le main avec un nouveau larron qui va pour certains leur prendre une partie de la création de valeur et pour d'autres agréger en mettant sur le même plan tous les contenus… voire en en privilégiant  certains par rapport à d'autres.

Heureusement nous ne sommes qu'a l'aube de la déferlante annoncée d'un nouveau 'contenu TV': la TV Internet, et les set-top devices n'ont pas encore 'muté' et peuvent être encore domptés par l'homme…pour le moment.

Ce qui d'ailleurs ne constitue pas forcément une mauvaise chose: bien sur la richesse d'internet réside autant dans le contenu que dans l'acte de recherche (Fructueuse) de ce contenu, mais en ce qui concerne la télévision, le bon vieux reflexe constitue à l'allumer et à se relaxer… et non pas à se prendre la tête à deux mains pour savoir ce qu'il faut regarder ou ne pas manquer…car en fin de compte, la Télévision ne doit-elle pas me permettre d'avoir du temps de cerveau disponible lorsque je la regarde?

 

@TariqAshraf

Partager cet article

Repost 0
Published by Tariq Ashraf - dans Media
commenter cet article

commentaires